Ligne du temps - Sasha & Audrée

Events

Ligne du temps: L' Acadie

1600 - 1760

La naissance de l'Acadie

1604

Le 26 juin 1604 est l’anniversaire de l’Acadie. Une centaine d’hommes dans cinq vaisseaux français sont entrés dans la Baie de Passamaquoddy qui divise les territoires actuels du Nouveau-Brunswick et du Maine. Par la suite, ils se sont établis sur un îlot qu’ils ont baptisé île Sainte-Croix. Par contre, il n’y avait pas assez d’eau douce et l’hiver était trop difficile donc ils ont déménagé à Port-Royal. C’est à ce moment qu’a commencé la colonisation permanente de l’Amérique du Nord par les Français. C’est de Port Royal que l’Acadie se développe. Au début des années 1700, le territoire de l’Acadie est où se trouve aujourd’hui: la Nouvelle-Écosse et l'île du Cap-Breton, le Nouveau-Brunswick et l'île du Prince-Édouard.
S.E & A.W

Nous avons choisis cette date puisque c’est le début de l’Acadie. C’est quand toute leur histoire a commencé. Sans la naissance de l’Acadie, nous ne serions pas le pays que nous sommes aujourd’hui.
S.E & A.W

Le traité d'Utrecht

1713

L’Angleterre a gagné la guerre de Cent Ans contre la France. Les dirigeants des pays signent un traité de paix, le Traité d’Utrecht, en 1713. Avec la signature du traité d’Utrecht, et le territoire de l’Acadie change. L’Acadie, sauf l'île Saint-Jean (l'Île-du-Prince-Édouard) et l'île Royale (l'île du Cap-Breton), est donnée à l'Angleterre. Les dirigeants anglais voudraient que les Acadiens prêtent un serment d’allégeance qui forcerait les Acadiens à se battre si une guerre avait lieu. Les Acadiens refusent et restent neutres. Les Anglais ne sont pas très nombreux, ils acceptent cette position des Acadiens pour le moment.

S.E & A.W

Le traité d’Utrecht est important car c’est quand les Acadiens ont perdu une grande partie de leur territoire, les Anglais dirigent le territoire donné et les Acadiens deviennent des sujets britanniques (mais refusent de prêter le serment d’allégeance).
S.E & A.W

La forteresse de Louisbourg

1719

En 1719, les Français commencent la construction de la forteresse Louisbourg à l’Île Royale (Cap-Breton, dans la province de la Nouvelle-Écosse). Elle est faite de murs massifs en pierre et équipée de douzaines de canons. Les Français ont cru qu’il serait impossible à l’ennemi de prendre l’attaque.

En 1745, deux ans après la fin des travaux de la forteresse, une force armée Britanniques venue de la Nouvelle-Angleterre la captura. Elle fut restituée à la France par le traité d’Aix-la-Chapelle en 1748.
S.E & A.W

Cette date est très importante car la construction de la forteresse a sûrement inquiété les Anglais. Si les Acadiens sont supposés être neutres, pourquoi construire une forteresse? Les Anglais ont peur que les Acadiens les trahissent, alors ils prennent possession de la forteresse en 1745 (mais elle sera redonnée aux Acadiens en 1748 suite à un Traité de paix).
S.E & A.W

Fondation de Halifax

1749

Les Anglais sont venus très nombreux en Nouvelle-Écosse. Ils sont devenus impatients avec les Acadiens. Une guerre s’en venait en Europe, et les Britanniques en Nouvelle-Écosse avaient peur que les Acadiens les battent, puisque les Anglais n’étaient pas certains que les Acadiens allaient vraiment rester neutres. Donc les Anglais ont forcé les Acadiens à prêter un serment d’allégeance. Les Acadiens ont refusé encore.

S.E & A.W

C’est une date importante parce que le refus du serment d’allégeance a commencé le processus vers la Déportation.
S.E & A.W

La déportation des Acadiens

1755

La déportation c’est fait entre 1755-1757. Il y a eu environ 10 000 acadiens déporté. Ils ont été déporté vers les 13 colonies, de la Grande-Bretagne et la France. Les Britanniques ont brûlé leurs maisons et ont tué le bétail pour s’assurer que s’ils reviennent éventuellement, qu’ils ne pourront pas aller habiter dans leur maison.
S.E & A.W

Cette date est très importante puisque c’est quand les Britanniques ont déporté environ 10 000 Acadiens. La population acadienne est presque disparue. Après la déportation, les Britanniques ont renommés le territoire de l’Acadie, la Nouvelle-Écosse. C’est la fin de l’Acadie.
S.E & A.W